Psychologue

Pourquoi aller voir un psychologue?

Vous ressentez le besoin d’aller voir un psychologue ou on vous a conseillé d’aller voir un psychologue mais vous ne savez pas vraiment en quoi cela consiste? Aucune inquiétude. Vous faites partie de la majorité des personnes. En effet, aujourd’hui, on entend très souvent parler de psychologues et de personnes qui consultent des psychologues, mais cela reste souvent très loin de nous…c’est pour les autres…ceux qui ont vécu tel drame, telle catastrophe, ceux qui vont vraiment très mal…ce n’est peut-être pas pour moi. Et puis, dans le fond, on ne sait pas trop ce qui s’y passe chez un psychologue. Le psychologue est un professionnel de l’accompagnement qui a suivi une longue formation en sciences humaines. Il est un spécialiste du comportement humain et de la pensée humaine qui s’adresse à … tous.  Il n’y a pas besoin d’être d’une façon en particulier ou d’avoir vécu d’une façon en particulier pour aller voir un psychologue. Un psychologue s’intéresse à la souffrance normale. Chacun, au cours de sa vie, peut rencontrer un moment de doute, un moment où il a un choix difficile à faire, un moment de peur, d’angoisse, vivre la perte d’un proche, une séparation, ou bien se retrouver face à un imprévu, un changement, l’annonce d’une maladie, un moment de butée avec l’impression de ne plus avancer, un moment de tristesse profonde qu’il ne comprend pas, des relations difficiles avec son entourage, un manque de confiance en soi, se sentir mal dans son corps, se retrouver face à des changements de son corps et/ou de sa mobilité, vivre des choses douloureuses de façon répétitive parce que “c’est plus fort que soi” etc. Tout cela peut être adressé à un psychologue, à un autre qui est neutre, qui a suivi une longue formation théorique en sciences humaines, dans un endroit contenant et sécurisant, confidentiel et sans jugement.

Un psychologue n’est pas un médecin, c’est en cela qu’il diffère d’un psychiatre. un psychologue ne prescrit pas de médicament et ses séances ne sont pas remboursées par la sécurité sociale. En revanche, de plus en plus de mutuelles prennent en charge des séances avec un psychologue. Renseignez-vous auprès de votre mutuelle.

Un psychologue n’est pas non plus un psychanalyste, même si sa formation est d’orientation analytique, ce qui est mon cas par exemple. En revanche, un psychologue peut être également psychanalyste. Un psychanalyste a effectué une psychanalyse personnelle, s’est formé sur le plan théorique et est supervisé dans sa pratique. Le divan, que beaucoup de personnes associent à la pratique du psychologue est en réalité l’outil du psychanalyste. Un psychologue reçoit les personnes en face à face.

Avec un psychologue, concrètement, qu’est-ce qu’on fait ? On parle, oui. Mais on parle différemment d’ailleurs et on est entendu différemment d’ailleurs. C’est ce qui fait toute la différence. Pour ceux qui se demandent concrètement à quoi cela ressemble, il est impossible de généraliser le déroulement d’une séance avec un psychologue, mais je peux sans doute l’expliquer de la manière suivante: Pour moi, c’est avant tout une rencontre entre deux personnes. Le psychologue que vous venez rencontrer vous garantit un temps à vous, un temps consacré à vous écouter. Pour ceux qui ont en tête l’image du psychologue qui ne dit pas un mot, soyez rassurés. L’accueil de votre parole se fait en fonction de vos possibilités et du temps nécessaire dont vous avez besoin. Le cabinet du psychologue est un lieu “à part”, dans lequel vous devez vous sentir bien et surtout en sécurité et non jugé (S’il s’agit d’une rencontre à votre domicile, il faut déterminer l’espace le plus approprié). Certaines personnes n’ont jamais été “écoutées” au cours de leur vie ou n’ont jamais “pris de temps pour elles”, ne se sont pas autorisées à “penser à elles”. Pour elles, cela ne va pas forcément “aller de soi” que de “parler de soi”. Le psychologue doit être là pour vous accueillir et vous guider.

Concrètement, tout est possible dans les modalités d’un suivi. Certaines personnes peuvent en une séance ressentir des bienfaits, avoir le sentiment d’avoir dépassé un blocage. La plupart du temps, il faut compter plusieurs séances pour constater un changement. Et puis, parfois cela peut être plus long dans le sens où lorsqu’on commence un travail sur soi, on a souvent l’envie d’aller plus avant dans la connaissance, sans avoir de souci particulier à traiter dans l’immédiat, mais juste une envie de mieux se connaître afin de se sentir plus libre et plus assuré au quotidien.

Et pas d’inquiétude si vous ressortez d’une première séance avec l’idée que cela ne correspondait pas à vos attentes. Chaque psychologue est différent d’un autre, même en ayant reçu la même formation par la même école. Si après une première rencontre, vous avez l’intuition que ce n’est pas la bonne personne, écoutez-vous et ne vous sentez pas obligés de revenir.

“Le respect de la personne humaine dans sa dimension psychique est un droit inaliénable. Sa reconnaissance fonde l’action des psychologues.”

Préambule du code de déontologie des psychologues.

 

Membre du Syndicat National des Psychologues : http://www.psychologues.org/

Afin de vous renseigner sur l’usage du titre de psychologue :

https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexteArticle.do?idArticle=LEGIARTI000006756923&cidTexte=JORFTEXT000000317523

Afin de vous renseigner sur l’usage du titre de psychothérapeute :

https://www.iledefrance.ars.sante.fr/usage-du-titre-de-psychotherapeute